Be the bestest in your redskin*

Le bien-être est une quête évènement des temps nouveaux qu’on aime assortir d’une langue de philosophe pour la rendre légitime et peut-être fondamentale. À en croire les moteurs occupés à remplacer les chercheurs, le bien-être se trouve dans un équilibre subtil entre plusieurs activités pacifistes. Il nous est ainsi offert de nous vêtir avec légèreté de haillons blanc, d’empiler des galets consciencieusement en chapeautant l’éventuel édifice d’une fleur délicate, ou encore de se faire masser en fermant les yeux sur l’inconnu pour se trouver seul entre ses mains confidentes. Mais de ces chimères indexées par ordre de popularité chez les passants hagards de la grande toile, Thalia et moi ne gardons rien si ce n’est l’amour du beau galet que la mer mère a amoureusement meulé.

Les clefs de notre bien-être sont bien plus prosaïques. Tout est dans le rythme et la prosodie attentionnée de nos échanges quotidiens. À la boulangère qui nous sert le pain complet aux deux céréales, nous ne manquons jamais de dire à quel point sa miche est ravissante. Elle nous le rend bien se sentant alors un peu amazone, comme en rêve toute femme de bonne constitution. Ce bref exemple est éloquent et montre comment un dégoulinement positiviste sur notre entourage rayonne en retour sur notre paix domestique. Dans les sphères de nos confessions intimes, nous œuvrons au bien-être en cultivant notre passion du beau-geste exécuté dans la distance de sécurité de nos vies; une attitude chorégraphique telle que peuvent la prodiguer Mia Frye et Kamel Ouali dans leurs compositions pavées de bonnes intentions pro-actives. Une troisième astuce pour vous bricoler des vies de rêve: pensez à vous arrêter de penser à arrêter. Ça peut paraître abscons mais c’est plus évident qu’il n’y paraît pas vraiment. En substance, il suffit de se rappeler qu’après l’effort il faut du réconfort, ce qui au jour d’au jour d’Huy n’est plus acquis, la faute à l’esclavagisme et aux théories néo-fondamentalistes de l’élite Fordiste.

Et si un jour la dure réalité vous attrape dans son parachute doré, ne restez pas immobile face au fait accompli, ne laissez personne vous vendre un aspirateur, sautez à bras le corps dans votre jardin secret et faites table rase de l’avenir.

(* Soyez le mieux loti dans votre peau de peau-rouge)

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Marco.Thalia.Suzon / ToZeSea

Thalia et moi adorons l’océan, j’en languis quand je suis à Milan, et Thalia se plaint de ce que Dunkerque n’a vue que sur un lac franco-flamo-saxon. Partageant notre amour de l’infini marin, notre amie Suzon Basquette, que nous avons rencontré il y a 6 ans lors du bal annuel de l’amicale des footballeurs amateurs de Saint-Johnson-sur-mer (dont je fais partie), nous a proposé un soir de partir sans contrainte le lendemain, le voir cet océan.

Et c’est ainsi, qu’écoutant le conseil de Jean-Jacques Goldman, nous sommes allés au bout de nos rêves, là où l’oraison s’achève. Parce que face à l’océan, il n’y a plus rien à dire, si ce n’est peut-être: oh que c’est beau.

Nous laissant aller à quelques idées hédonistes nous sommes montés sur un bateau, armés du Mélange Plaisir qui a fait l’objet des riches heures de la Dame Basquette. Le navire portait aussi un noble aïeul que nous avons affectueusement nommé Papy Sudoku, puisqu’il préférait jouer ses grilles qu’observer le goéland espiègle.


Publié dans Vacanza | Laisser un commentaire

Marco/Melancolia #1

The Gypsy’s Wife, Leonard Cohen

C’est à ça que ressemble mon solitarisme. Thalia est auprès de l’équipe du film Lilla röda lexikon, le film suédois dont je vous parlais l’autre jour. L’équipe se prépare à rejoindre
la croisette pour le festival péri-éponyme (parce que c’est le festival ‘de Cannes’,
pas celui ‘de la Croisette’).

Alors chez nous je languis, un peu, parce que j’ai aussi des barbes à tailler et une thèse
à écrire. Pourtant dans ces moments je préfère tailler la mienne:  aujourd’hui j’ai tenté
les roufflaquettes pour me recentrer sur mes côtés. Je me suis coupé, perdu dans mes songes, puis j’ai joué de la flûte, généralement ça me revitalise.

Publié dans Stile de vie | Laisser un commentaire

Il ruolo sociale delle danze delle minoranze

Bien que je sois né objecteur de conscience, il m’a fallu quelques années pour en prendre la mesure. C’est lorsque j’ai du affronter la prédestinée familiale que cette évidence est apparue au grand jour: non je ne formerais pas la cinquième génération de tenanciers orduriers (gérants de décharges) des Giamba. De fait, j’ai su vers mes quatre ans et demi que je voulais devenir phénoménologue et barbier. Ne me laissant pas abattre par les remarques machistes d’usage de la partie virile de la famille, j’ai choisi de ne pas choisir, et ce sont donc ces deux métiers que j’ai endossé d’apprendre et de pratiquer.

Dans le cadre d’une recherche par laquelle je tentais d’associer les qualités visuelles et spatialisantes de danses spécifiques avec des états d’esprits dont elles seraient les reflets, j’ai pris le parti de m’intéresser à quelques cultures fortes ayant développé des performances socio-mobiles très typiques.

Ainsi, j’ai pu déterminer que non seulement chaque danse est l’expression d’un mode de pensée culturel et parfois idiomatique, mais que ce mode de pensée influe fortement sur la représentation géo-spatiale de la danse dans la 4e dimension, c’est-à-dire le temps (dans les cosmogonies scientocrates de l’occident contemporain).

Mes danses d’études sont la Tektonik, naturellement issue du Japon, le Haka issue de Nouvelle-Zélande, la danse juive inventée par Louis de Funès, la danse du ventre née quelque part entre la Crète et Samoa et enfin, le breakdance, issue des quartiers huppés de Buffalo (contrairement à l’idée commune et fausse qui place cette origine dans les quartiers défavorisés de New York. cf. The Breaking News Dance Imposture, Leonard Bronstein, 1998).

Chaque danse présente des caractéristiques physiomotrices qui transcrivent une tendance culturelle forte souvent fondée sur un pragmatisme millénaire, et parfois pas. L’exemple le plus ancien se trouve dans la confrontation des danses juives et mezzo-orientales (danse du ventre, souvent raccourcie grossièrement sous l’appellation ‘arabe’). Ces deux types de danse présentent des orientations opposées des bras lors de l’acte dansé. Le trémoussement judaïque est rythmée par des membres supérieurs descendants, le déhanchement mezzo-oriental s’accompagne d’une élévation des bras. Ces différences ont une origine simple qui prend ancrage dans une recherche consciencieuse du partenaire sexuel idéal. D’une part il s’agit d’éprouver les qualités élastiques et rebondies des muscles fessiers, d’autre part on s’adonnera à une étude mammographique détaillée. Bien que ces deux pratiques se rapportent à des éléments corporels distincts, les deux s’intéressent à des marqueurs certains de fertilité et d’apprêt reproductif. On associera donc ces deux attitudes à des mentalités qui empiriques, qui pragmatiques.
À ce sujet précis, notons la captivante contribution musicale de M. Katerine.

Après cette étude comparée de deux pratiques eurasiennes communes, venons-en à une étude plus asio-centrée. La Tektonik est simplement née d’une incapacité induite par la forte activité sismique que subit le Japon en permanence. Dans des conditions de sols instables, il est éminemment compliqué d’élaborer des danses construites et structurées, c’est pourquoi les japonais ont préféré opter pour une approche digne d’un Darwinisme exemplaire, la danse décousue. On notera une forte incursion de cette pratique dans les terres occidentales où les Pokemons et les tendances ‘kawaï’ ont participé à intégrer l’amour du sushi et du bondage dans les foyers de bonne famille. La pratique Maori elle, est portée sur la réponse à une nécessité impérieuse qu’il serait vulgaire de détailler ici, évoquons simplement que cette danse indique un investissement certain dans la quête du bien-être, ce qui peut être rapproché de la philosophie Feng-Shui.

Enfin, sur la question américaine, il ne s’est agit que d’un soulèvement idéologique dans une couche de population lasse d’être contrainte à l’achat de réfrigérateurs intégrant une machine à glaçons de série. C’est dans un esprit de contradiction révolutionnaire que les bourgeois exaspérés des banlieues chics de Buffalo, ont finalement cédé à l’anarchisme complet, allant jusqu’à défiler en marchant sur les mains.

Il est absolument fascinant de constater comment des causes aussi diverses qu’un environnement hostile, une pratique ancestrale ou une pression sociale devenue insoutenable peuvent provoquer l’émergence de danses aux conséquences si déterminantes sur la vie quotidienne de tout un groupement culturel, ethnique ou social.

Je n’ai pas eu le loisir de m’intéresser également à la danse dite « du cisaillement », qui fut très commune dans les communautés gitanes des régions agricoles du Tennessee, je vous laisse cependant avec ce petit plaisir visuel, pour affiner encore votre jugement sur la nature socialisatrice des danses minoritaires.

Roger and the Gypsies – Pass the hatchet

Anche se sono nato un obiettore di coscienza, mi ci sono voluti alcuni anni per misurare la pressione. Questo è quando devo affrontare il predestinato che questa famiglia è la prova venne alla luce: no, non fanno la quinta generazione di inquilini sporco (gestori di discariche) di Giamba. In realtà, ho imparato a mie quattro anni e mezzo che volevo diventare uno, fenomenologo antropologo e barbiere. Non mi deludere dalle osservazioni sessiste di utilizzare la parte maschile della famiglia, ho scelto di non scegliere, e quali sono queste tre aziende che mi hanno sostenuto a imparare e praticare.

Come parte di una ricerca in cui ho cercato di combinare qualità visive e spaziali di danze con specifici stati d’animo sono le riflessioni, ho deciso di essere interessato in alcune culture che hanno sviluppato una forte prestazioni socio-mobile molto tipico.

Così non ho potuto solo accertare che ciascuno di danza è l’espressione del pensiero culturale e talvolta idiomatico, ma che il pensiero ha una forte influenza sulla rappresentazione geo-spaziale della danza in 4 ° dimensione, c vale a dire il tempo (nelle cosmogonie West scientocrates contemporanea).

La mia scuola di danza sono Tektonik naturalmente dopo il Giappone, la danza Haka dopo che la Nuova Zelanda ebraico inventato da Louis de Funès, danza del ventre è nato da qualche parte tra Creta e Samoa e, infine, breakdance, dopo i sobborghi di lusso di Buffalo (a differenza della comune idea che i luoghi e falsa origine nei quartieri poveri di New York. cf. Il Breaking News Dance Sham, Leonard Bronstein, 1998).

Ogni danza ha caratteristiche che physiomotrices trascrivere una forte tendenza culturale spesso basati su millennio pragmatismo, a volte no. Il primo esempio è nel confronto di danze ebraiche e mezzo-orientale (danza del ventre, spesso abbreviato o meno con la denominazione ‘araba’). Entrambi i tipi di danza hanno orientamento opposto delle braccia durante l’atto di danza. L’ebraico è scandito dal battito dei discendenti superiore, la lussazione è accompagnata da un innalzamento mezzo-orientale delle braccia. Queste differenze hanno un origine semplice, che è ancorata in una attenta ricerca del partner sessuale ideale. Da un lato vi è la sensazione grassoccio e le qualità elastiche dei glutei, d’altro canto, ci impegneremo in una mammografia studio dettagliato. Anche se queste due pratiche si riferiscono a beni materiali separati, entrambi sono interessati ad alcuni indicatori di fertilità e primer riproduttiva. Abbiamo quindi combinare questi due atteggiamenti verso atteggiamenti che empirica, che pragmatico.
A questo punto particolare, si noti il ​​contributo musicale di Mr. accattivante Katerine

Dopo questo studio comparato di due prassi comune eurasiatico, passiamo ad un altro asiatico-centrica. La Tektonik è semplicemente nata con una disabilità causata da alta attività sismica vissuto dal Giappone in modo permanente. In condizioni di terreni instabili, è molto complicato per sviluppare le danze costruito e strutturato, così i giapponesi hanno optato per un approccio degno di una copia del darwinismo, danza sconnessa. Nota incursione di forza di questa pratica nelle terre d’Occidente dove Pokemon e ‘kawaii’ frequentato tendenze sushi amore mainstream e schiavitù nelle case di buona famiglia. pratica Maori, è portato sulla risposta ad un bisogno pressante che sarebbe volgare per il dettaglio qui, basta parlare di spettacoli di danza che un certo investimento nella ricerca di benessere, che può essere confrontato con il Feng- shui.

Infine, sulla questione americana, egli ha agito come uno sconvolgimento ideologico in uno strato di persone stanche di essere costretti a comprare un frigorifero standard inclusi icemaker. In uno spirito di contraddizione che la rivoluzione borghese del sobborgo di Buffalo esasperata, hanno infine ceduto alla completa anarchia, scorrere verso l’alto a camminare sulle mani.

E ‘assolutamente affascinante vedere come le varie cause, come un ambiente ostile, una pratica tradizionale o pressione sociale può diventare insopportabile provocando l’emergere di danza come conseguenze decisive sulla vita quotidiana di un intero gruppo culturale, etnica o sociale .

Non ho avuto il tempo di interessarsi alla danza anche conosciuta come « taglio », che era molto comune nelle regioni agricole del Tennessee, però, vi lascio con questo piccolo piacere visivo, per raffinare ulteriormente il vostro giudizio in merito alla danze minoranza sociologico.

Publié dans Phenomenologia | 2 commentaires

Stasera, ti prenderai

Max Boublil – Ce soir…

Ah, les dimanches !

Ah, la domenica !

Comme on est très pluriculturalistes, on agit beaucoup le dimanche histoire de rattraper l’usage de l’énergie qu’on n’a pas dépensé la veille parce que c’était shabbat.

Aujourd’hui, j’ai traversé avec honneur et passion un rite de passage culinaire intéressant en suivant les recommandations de Marco qui a encore un avis sur tout : adieu la gélatine, bonjour l’agar-agar. J’espère qu’il va apprécier la texture nouvelle de mon fameux tiramisu éco-sensible (il n’est pas très lipide pour un italien). J’ai tenté une version amer-sucré, parce que demain c’est lundi mais pas encore. J’aime bien rendre poétique les instants précieux.

J’aimerais bien vous écrire un roman mais j’en ai pas la capacité temporelle : j’ai encore une roue de vélo à huiler avant que Marco ne rentre du stade. Ouais, il est (je suis trop fière) footballeur intérimaire remplaçant au FC St-Johnson-sur-Mer. C’est tout lui ça, il adore rendre service !

Come è il multiculturalismo, agisce storia molto di Domenica per prendere il consumo di energia che non ha passato la notte prima perché era Shabbat.

Oggi, ho passato con passione e onore un rito di passaggio interesse culinario seguendo le raccomandazioni di Marco ha ancora un parere su tutto: Addio gelatina, agar ciao. Spero che apprezzerà la trama del mio famoso tiramisù nuovo eco-sensibile (non è molto lipidi per un italiano). Ho provato una versione di dolce-amaro, perché domani è Lunedi, ma non ancora. Mi piace fare i momenti poetici.

Mi piacerebbe che tu a scrivere un romanzo, ma non ho tempo di capacità: ho ancora una ruota di bicicletta di olio prima che Marco non si adatta allo stadio. Si, lo è (io sono troppo orgogliosa) la sostituzione calciatore provvisoria per FC St-Johnson-sur-Mer. E ‘tutto lui, lui ama servire!

T : pantalon de détente sophistiquée Tribande, chaussettes imprimé charme animal Mâche et Aime, escarpins doublés de velours Choix Irrégulier.

M : sur-vêtement à mettre par dessus pour pas se tâcher la peau avec de la terre Tribande, chaussettes blanches basiques Décathlon (lol), chaussures de soccer italien vintage.

Publié dans Stile de vie | 2 commentaires

Pranzo sul Prato

Laura Pausini – Primavera in anticipo

Les grues de notre temps sur la grève de notre printemps, entre extase et abstinence,
antonomase et plaisance, à loisir, diététique.

Gru del nostro tempo sulla spiaggia, ci molla tra l’estasi e l’astinenza, antonomasia,
dieta liberi e felici.

Publié dans Stile de vie | Laisser un commentaire

Dalla Calabria a Torino

Je vous salue amis-lecteurs-valises.

Notre monde s’est virtuellement assoupi par un concours de circonstances heureux
pour nos vies mais hyperdiluvien pour notre rédaction. Thalia est actuellement occupée sur le tournage d’une production suédoise à Ambleteuse, en tant qu’accessoiriste
et assistante-déco-chef. Sans trop en dire, le film est l’adaptation d’un roman finnois
des années 80, Pieni punainen sanakirja. De mon côté, j’ai décidé juste après la Saint-Valentin que nous n’avons pas fêté (cf. San Valentino Rossi), de prendre un peu de vacances auprès de ma famille calabraise pour atténuer le sentiment d’absence que
ma chère occupée me faisait ressentir. La famille en Calabre, c’est quelque chose,
de part la taille et la richesse des activités, même si je suis toujours un peu le mouton
noir avec mes idées éco-sensibles. Mon père et son frère sont dans le recyclage sous-marin de déchets divers, ça leur offre une belle villa en position de force à flanc de roc, ce qui va quelque peu à l’encontre de ma déontologie de stylisme vital. Mais bref, passons, je n’écris pas pour raconter la famiglia.

Au retour, je suis passé par Torino sur l’invitation de mon ami Alessio Xay, qui faisait
son défilé d’été en collaboration avec FIAT et Playmobil®.

Cherchant la nature authentique des choses, il a organisé l’événement dans la rue
en dramatisant l’espace par un éclairage de jour, à l’instar des films de nuit hollywoodiens tournés le jour. Il s’est joué de la thématique inédite de l’uniforme allant jusqu’à proposer un outfit de Royal Gardienne, idéal pour la conciergerie, visible et sans chichis.
La tenue Emerald Red est un simple hommage à son amour avorté, Roisin, évidemment irlandaise, qu’il avait d’abord pris pour une italienne exceptionnelle (il a confondu
les couleurs sur le drapeau, étant daltonien). Bref, une collection tout en récits personnels et en sensitivité.

Et sinon, on va faire des efforts pour s’aménager plus de temps dans nos tâches respectueuses, c’est promis !

In cambio, sono passato da Torino, su invito del mio amico Alessio Xay, che è stato
la sfilata è stata in collaborazione con Fiat e Playmobil ®.

Cercare la vera natura delle cose, ha organizzato l’evento in Via drammatizzando
lo spazio da un DRL, come i film hollywoodiani girati durante la notte il giorno.
Ha svolto il tema del romanzo fino a fornire una uniforme vestito Royal Guardian,
ideale per il portiere, visibile e senza pretese.

Holding Emerald Red è un semplice tributo al suo amore abortito, Roisin, irlandese, ovviamente, la prima volta aveva preso per un unica italiana (ha confuso colori sulla bandiera, essendo daltonico). In breve, mentre una sensibilità di raccolta.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire